layout styles

LA FORCE DE L’ENRACINEMENT.

J’ai aujourd’hui 42 ans. J’essaie de rester fidèle à ce que Romain Gary a appelé les promesses de l’aube, car j’ai eu la chance de grandir dans une famille aimante. Mon grand-père, qui avait servi la France dans la gendarmerie nationale, a beaucoup compté pour moi. Fils d’un colonel d’artillerie, j’ai vécu dans de nombreuses villes de garnison avant de revenir habiter dans la maison familiale à Auxerre au début des années 2000. J’y suis aujourd’hui installé, près de la cathédrale.


AU SEIN DES RÉPUBLICAINS, DÉJÀ 25 ANS D’ENGAGEMENT.

Dès l’âge de 17 ans, en 1994, je me suis engagé dans les campagnes du RPR. Je sais la joie des victoires partagées, la tristesse des défaites, l’espoir des prochaines batailles à gagner.

Au sein de l’UMP puis des Républicains, je me suis investi avec ardeur. Les militants de l’Yonne m’ont élu président de notre fédération. Depuis 2018, comme secrétaire général délégué des Républicains, responsable du projet, j’ai construit le cycle des « Rendez-vous des idées » qui nous ont permis, cette année, de commencer à refonder le logiciel de la droite.

style switcher

#TITRE

AU SERVICE DE L’ETAT-NATION, DANS L’ÉQUIPE DE NICOLAS SARKOZY.

Après Sciences Po, l’Essec, le service militaire et l’Ena, j’ai travaillé au Conseil d’Etat.

Nicolas Sarkozy m’a alors demandé de rejoindre ses équipes. Pendant sept ans, de 2005 à 2012, j’ai eu l’immense privilège d’être l’un de ses conseillers au ministère de l’intérieur puis à l’Elysée.

Plus encore qu’une leçon de politique, il m’a donné une leçon de vie. A ses côtés, j’ai appris la liberté et la volonté, qui offrent l’espérance.


SUR LE TERRAIN, À L’ÉCOLE DES PETITES VILLES ET DES VILLAGES DE L’YONNE.

Elu municipal à Auxerre, j’ai été élu député de l’Yonne en 2012 et réélu en 2017.

Je me bats chaque jour pour défendre mes compatriotes, dans leur vie quotidienne, pour que chacun ait le droit de réussir, selon ses capacités et ses mérites, dans tous les territoires.

Je suis très engagé en faveur de nos libertés, pour enfin baisser les impôts, encourager l’innovation technologique et écologique, récompenser les Français qui travaillent ou qui ont travaillé toute leur vie, valoriser les entrepreneurs, donner accès à une bonne éducation et à une formation solide.

style switcher
#TITRE

A L’ASSEMBLÉE NATIONALE, POUR QUE VIVE LA FRANCE !

A l’Assemblée nationale, je suis particulièrement investi dans les questions régaliennes pour arrêter l’immigration de masse, lutter contre l’islamisation, rétablir l’autorité de l’Etat, défendre la laïcité, affirmer l’égalité entre les femmes et les hommes.

Je n’hésite pas à croiser le fer avec Emmanuel Macron. Comme corapporteur de la commission d’enquête sur l’affaire Benalla, j’ai dénoncé les dérives et les abus d’un système de pouvoir personnel.